3- Les atouts psychologiques

             Le sport a beaucoup d'avantages certes, mais les personnes ne savent pas toujours que l'activité physique a certains effets anti-dépresseur. Dans 70% des cas de dépressions, les AD (anti-dépresseurs) ne seraient pas obligatoires car la pratique d'un sport pourrait y substituer. De sérieuses études ont montré que le sport était aussi efficace que les AD pour combattre une dépression (en effet on pourrait obtenir les mêmes résultats en trois semaines environ) et qu'en plus ses effets seraient plus durables. De plus, la pratique régulière d'un sport apporte une production régulière d'hormones : contre le stress ou les baisses d'energie par exemple. La libération d'endorphine (hormones du plaisir) a un effet anti-dépresseur et anxiolytique durable. 

             Dans tous les cas, l'exercice collectif est plus efficace que l'exercice individuel. De plus il faut préférer faire du sport le matin pour la synchronisation des rythmes biologiques naturels.

            Autant que possible, il faut varier les exercices physiques (gymnastique , jogging, vélo , natation...) . Les sports techniques sont recommandés car non seulemment ils déstressent mais ils stimulent aussi le cerveau.

            Pour les moins vigoureux ou les plus agés, une bonne marche rapide et régulière est suffisnte, assez rapide pour élever le rythme cardiaque, mais sans excès de fatigue.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×